Instagram : cet espion dans votre poche?

Instagram et Facebook font l’objet d’une action collective aux États-Unis quant à l’accès à la caméra de certains cellulaires sans réelle permission des usagers. Si vous avez jamais envisagé que certaines applis vous espionne, eh bien semble que ce ne soit pas de la pure paranoïa!

En effet, malgré prétendre n’accéder à la caméra des appareils quand un usager se sert de la caméra en utilisant l’appli sur un appareil iPhone, la société Facebook et sa filiale Instagram accéderaient semble-t-il aux caméras pendant que l’appli est simplement activée. Selon ce que je comprends, en pratique, l’appli Instagram aurait donc été configurée pour considérer que l’usager «utilise» l’appli dès qu’elle a été invoquée par l’usager, peu importe que ce soit 5 secondes, 5 minutes ou 5 jours avant. Vraiment?? Oui, vraiment, semble-t-il (on parle pour l’instant d’allégations dans une poursuite, évidemment). C’est du moins ce qu’on semble apprendre en lisant la procédure déposée aux États-Unis par un usager au nom de l’ensemble des usagers qui auraient été ainsi espionnés par Facebook et sa filiale.

La nouvelle quant à cette forme d’espionnage émergera depuis juillet, suite à une mise à jour du système d’exploitation iOS, lequel permet dorénavant aux usagers de constater quelles applis utilisent (dans l’instant) la caméra de leur appareil, en temps réel.

L’action collective serait maintenant à être considérée par le tribunal, à savoir si l’affaire pourra procéder parce que suffisamment bien fondée. Parmi les allégations, on parle évidemment d’intrusion dans la vie privée des usagers (pensez-vous??) et la violation de la loi américain en matière d’interception de communications privées, etc.

Les procédures introductives demandent notamment à ce que le tribunal considère ordonner à Instagram et Facebook de payer l’équivalent d’une pénalité dont le montant serait basé sur la quantité industrielle de profits générés par ces sociétés.

De son côté, Instagram et la maison-mère Facebook prétendraient qu’il ne s’agit que d’une anicroche involontaire découlant d’une erreur de programmation dans l’iOS. Hmmm, ah oui, en anglais «passing the buck» -un classique!

En passant, je suis tombé sur cette affaire par l’entremise d’un vlog (Vive Frei Vlawg) que je vous recommande, si vous aimez ce format et le droit. Bon visionnement si vous avez 20 minutes dans ce cas-ci.

Une autre raison pour moi de me fécliciter d’avoir adopté Android.